Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

Une

[ View information about COVID-19 in English ]

Le COVID-19 se propage actuellement rapidement dans la ville de New York et dans l'ensemble des États-Unis.

De nombreux New-Yorkais devraient limiter leurs activités

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 à NYC a augmenté rapidement et se situe maintenant à un niveau que nous n'avons pas vu depuis le mois d'avril.

Les personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents, ainsi que celles qui vivent avec ces personnes ou en prennent soin, devraient désormais prendre des précautions supplémentaires.

  • Évitez les espaces publics et les rassemblements, et portez en tout temps une protection pour le visage, à l'intérieur et à l'extérieur.
  • Ne quittez pas la maison, sauf pour le travail, l'école ou les activités essentielles, y compris les soins médicaux, pour passer un test de dépistage du COVID-19, ou pour acheter à manger ou aller à la pharmacie.
  • Si vous vous sentez malade, ne quittez pas votre domicile, sauf pour passer un test de dépistage du COVID-19 ou obtenir d'autres soins médicaux essentiels. Cet avis s'applique à un large éventail de New-Yorkais, tels que les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes souffrant d'affections sous-jacentes, notamment le tabagisme, le diabète de type 2 et l'obésité, entre autres. Il s'applique également aux personnes qui vivent avec elles ou en prennent soin.
  • Avis aux New-Yorkais présentant un risque plus élevé de COVID-19 grave (PDF)

Vaccins

Icône d'un flacon de vaccin






Les premiers vaccins COVID-19 ont été autorisés pour une utilisation d'urgence, mais il se peut qu'ils ne soient pas disponibles pour le grand public avant la mi-2021.

Les vaccins seront des outils importants pour prévenir la propagation du COVID-19.

Le vaccin sera efficace pour la plupart des personnes, mais pas pour tout le monde. Nous ne savons pas encore combien de temps durera la protection. Nous ne savons pas non plus si vous devrez vous faire revacciner ni à quelle fréquence.

Même après avoir été vacciné(e), vous devrez continuer à respecter ces étapes importantes de prévention du COVID-19: restez à la maison en cas de maladie, lavez-vous les mains, portez une protection pour le visage et maintenez une distance physique les uns des autres.

Où et comment se faire vacciner

Les vaccins peuvent ne pas être disponibles pour le public avant la mi-2021.

Le vaccin sera disponible par étapes. Il sera d'abord proposé aux personnes qui travaillent dans le secteur de la santé et qui présentent un risque accru de contracter le COVID-19. Cela comprend les personnes qui s'occupent de patients atteints du COVID-19 ou qui travaillent dans les zones d'un établissement où des patients sont atteints du COVID-19. Le vaccin sera également mis à la disposition des premiers intervenants, des résidents et du personnel des établissements de soins.

Le vaccin sera probablement disponible ensuite pour les groupes suivants:

  • Les travailleurs essentiels qui interagissent avec le public et qui ne sont pas en mesure de maintenir une distance physique
  • Les personnes à risque plus élevé de complications dues au COVID-19 en raison de leur âge ou d'affections médicales sous-jacentes

Lorsqu'il y aura suffisamment de doses disponibles, le vaccin sera mis à la disposition de tous les New-Yorkais.

Vous pourrez probablement vous faire vacciner aux mêmes endroits où vous recevez habituellement les vaccins, tels que :

  • Votre prestataire de soins de santé
  • Les cliniques communautaires et hospitalières
  • Les pharmacies
  • Les centres de soins d'urgence

Certains centres de dépistage du COVID-19 et d'autres centres de dépistage communautaires éphémères proposeront peut-être également des services de vaccination.

Les vaccins actuellement à l'étude n'ont pas encore été étudiés chez les enfants de moins de 16 ans. Ils ne seront pas disponibles pour ce groupe d'âge tant que de plus amples informations ne seront pas disponibles.

Services de vaccination justes et équitables

Le Département de la Santé veillera à assurer un accès juste et équitable à vaccination. Nos programmes prennent en compte des inégalités et des disparités en matière de santé auxquelles font face les communautés mal desservies (PDF). Nous veillerons à ce que les communautés les plus touchées par la pandémie aient accès au vaccin.

Sécurité

La FDA supervise le processus d'approbation des vaccins. Elle a publié des directives de sécurité et d'efficacité pour les sociétés qui travaillent sur un vaccin. Comme ces directives le précisent, les vaccins de prévention du COVID-19 en cours de développement et en cours d'essais doivent suivre les mêmes règles de sécurité rigoureuses que tout autre nouveau vaccin.

La FDA n'accordera une autorisation d'utilisation d'urgence que si elle décide que les avantages d'un vaccin l'emportent sur ses risques potentiels.

Les responsables continueront de surveiller la sécurité des vaccins après leur mise à disposition.

Effets secondaires

Les essais en cours sur les vaccins COVID-19 ont rapporté des symptômes pour la plupart légers ou modérés après la vaccination, notamment de la fièvre, des courbatures et des douleurs au site d'injection. Le vaccin ne peut pas vous donner le COVID-19.

Dans de rares cas, des personnes ont eu une réaction allergique grave au vaccin. Si vous avez déjà eu une réaction allergique à d'autres vaccins dans le passé ou si vous pensez être allergique aux ingrédients du vaccin COVID-19, parlez-en à votre prestataire de soins de santé avant de vous faire vacciner.

Fermetures des écoles et des entreprises non essentielles

Des zones de la ville ont été imputées à des zones rouge, orange et jaune en fonction du nombre de cas. Les restrictions imposées varient dans chaque zone.

Découvrez ci-dessous ce que ces restrictions signifient pour vous.

Se rassembler en toute sécurité

Si vous voyagez maintenant, vous vous exposez, vous, votre famille et votre communauté, à un risque de tomber malade et de propager le virus. L’option la plus sûre est de ne pas voyager si cela est possible.

Si vous devez absolument voyager, organisez-vous bien, prenez des précautions et soyez disposé(e) à vous mettre en quarantaine à votre retour.

Icône d’un avion

Lorsque vous voyagez:

  • Si vous voyagez maintenant, vous vous exposez, vous, votre famille et votre communauté, à un risque de tomber malade et de propager le virus. L’option la plus sûre est de ne pas voyager si cela est possible.
  • Si vous devez absolument voyager, organisez-vous bien, prenez des précautions et soyez disposé(e) à vous mettre en quarantaine à votre retour.

Brochure sur les voyages pendant la pandémie de COVID-19


Icône d’un flocon de neige

Lorsque vous célébrez les fêtes :

  • Ne voyagez pas, ne vous rassemblez pas en groupe et n’organisez pas ni n’assistez pas à une fête. Célébrez l’événement en personne uniquement avec les membres de votre foyer.
  • Participez à des activités festives plus sûres, telles que les fêtes virtuelles, faire des biscuits au four et les rassemblements en plein air.

Quelques astuces pour rester en sécurité pendant les fêtes d’hiver (PDF)


Icône de sacs d’achat

Lorsque vous faites des achats :

  • Utilisez un désinfectant pour les mains lorsque vous entrez dans le magasin, après avoir touché des produits et après avoir quitté le magasin.
  • Ne touchez que les produits que vous avez l’intention d’acheter, et utilisez des méthodes de paiement sans contact chaque fois que cela est possible.
  • Comment faire des achats en toute sécurité (PDF)

Autres conseils sur les rassemblements:

Comment se déplacer en toute sécurité pendant l’état d’urgence de santé publique lié au COVID-19 (PDF)

Conseils pour se rassembler en toute sécurité (PDF)

Comment manifester en toute sécurité durant la pandémie de COVID-19 (PDF)

Pour obtenir des renseignements sur ce que les chefs d’entreprise doivent savoir, consultez COVID:19 : Recommandations pour les entreprises..

Comment vous pouvez prévenir la propagation du COVID-19

Icône d’une maison

Restez chez vous si vous êtes malade
Ne sortez que pour des soins médicaux essentiels ou d’autres courses essentielles.



Icône montrant une distance de 6 pieds

Maintenez la distance physique
Restez à au moins six pieds des autres.


Icône de lavage des mains

Gardez vos mains propres
Lavez-vous souvent les mains avec de l’eau et du savon. Utilisez un désinfectant pour les mains si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon.


Icône d’une protection pour le visage

Portez une protection pour le visage
Vous pouvez être contagieux/se même sans symptômes. Protégez ceux et celles qui vous entourent en portant une protection faciale.

Si vous êtes exposé(e) à un risque accru de maladie grave due au COVID-19, vous devriez continuer à rester chez vous autant que possible.

Dépistage

Dépistage

Hágase la prueba

Tous les New-Yorkais devraient réaliser un test virologique (de diagnostic) du COVID-19, qu’ils présentent des symptômes ou non et qu’ils soient particulièrement à risque ou non. Les tests sont gratuits. Cherchez un centre de dépistage près de chez vous.


Votre statut au regard de l’immigration ne vous sera pas demandé. Se faire dépister ou soigner pour le COVID-19 n’est pas un avantage public au titre de la règle de la charge publique (PDF).

Qui doit se faire tester immédiatement

  • Vous devriez planifier de vous faire tester dès que possible si vous :
  • présentez des symptômes du COVID-19 ;
  • avez eu un contact étroit avec une personne atteinte du COVID-19 ;
  • avec passé au moins 10 minutes à 6 pieds ou moins d’une personne atteinte du COVID-19 ;
  • habitez ou travaillez dans une zone subissant une transmission accrue du COVID-19 ;
  • venez de rentrez chez vous après avoir voyagé dans un État touché par de nombreux cas de COVID-19 ;
  • avez récemment assisté à un grand rassemblement de 50 personnes ou plus en intérieur.

Si le résultat du test est négatif, demandez à votre professionnel de la santé si vous devriez vous faire tester de nouveau la semaine suivante.

Quand se faire tester

Les travailleurs de santé, d’autres travailleurs essentiels et les travailleurs qui sont physiquement en contact avec d’autres personnes dans le cadre de leur travail devraient se faire tester une fois par mois.

Ceux qui ne sont pas des travailleurs essentiels ne doivent pas se faire tester aussi souvent. Si vous travaillez hors de votre domicile ou si vous travaillez ou habitez dans un logement collectif, vous devriez vous faire tester régulièrement.

Vous devriez vous faire tester avant de visiter une personne qui peut avoir un risque accru de maladie grave due au COVID-19. Si vous testez positif(ve), si vous présentez des symptômes du COVID-19 ou encore si vous avez récemment été en contact avec une personne atteinte du COVID-19, annulez votre visite.

Vous ne devriez pas faire de nouveau test de COVID-19 dans les 90 jours après l’apparition de vos symptômes ou, si vous n’avez pas eu de symptômes, après la date du test. Une personne qui s’est rétablie après avoir contracté le COVID-19 peut obtenir un résultat positif à un test même lorsqu’elle n’est plus contagieuse.

Si vous vous êtes rétablie(e) du COVID-19 et que vous présentez de nouveaux symptômes du COVID-19, consultez un professionnel de la santé, notamment si vous avez eu un contact étroit avec une personne actuellement atteinte du COVID-19.

Quand se faire soigner pour le COVID-19

Senbòl yon pwofesyonèl swen sante avèk yon stetoskòp






Si vous vous sentez malade, si vous présentez des symptômes évoquant le COVID-19 ou si vous avez reçu un diagnostic de COVID-10, restez chez vous. Ne sortez de chez vous que pour des soins médicaux essentiels ou d’autres besoins essentiels, telles que les courses, si vous n’avez aucun autre moyen de répondre à ces besoins.

Si vous présentez l’un des symptômes suivants, il s’agit d’une urgence médicale. Allez aux urgences ou appelez le 911 immédiatement :

  • difficultés à respirer
  • douleurs persistantes ou sensation de pression dans la poitrine ou l’abdomen
  • apparition de confusion ou incapacité à rester éveillé
  • lèvres ou visage bleuâtres
  • difficulté à parler
  • relâchement soudain du visage
  • sensation d’engourdissement dans le visage, le bras ou la jambe
  • convulsions
  • toute douleur soudaine et intense
  • saignements incontrôlés
  • diarrhées ou vomissements importants et persistants

Si vous devez voir un professionnel de la santé, contactez NYC Health + Hospitals au 844 692 4692 ou au 311. Vous pouvez vous faire soigner quelle que soit votre situation au regard de l’immigration ou votre capacité de paiement. NYC Health + Hospitals et les centres de santé communautaires ne vous poseront pas de questions sur votre situation migratoire et ne communiqueront aucune information avec d’autres personnes ou organisations sans l’autorisation du patient.

Quand obtenir d’autres soins

Ne remettez pas les soins médicaux dont vous avez besoin à plus tard. Contactez votre professionnel de la santé rapidement si vous ressentez d’autres symptômes, qu’ils soient liés au COVID-19 ou non.

Vous devriez également faire vos bilans de santé et vos dépistages routiniers, et prendre rendez-vous pour les vaccins dont vous et vos enfants avez besoin.

Symptômes et mesures à prendre en cas de maladie

Les personnes atteintes du COVID-19 ont signalé des symptômes très variés, allant de légers à graves. Certaines personnes n’ont aucun symptôme.

Les symptômes peuvent apparaître de deux à 14 jours après avoir été exposé au virus. Les personnes présentant les symptômes suivants peuvent avoir le COVID-19 :

  • fièvre ou frissons
  • toux
  • essoufflement ou difficulté à respirer
  • fatigue
  • maux musculaires ou courbatures
  • maux de tête
  • perte récente du goût ou de l’odorat
  • maux de gorge
  • nez bouché ou qui coule
  • nausées ou vomissements
  • diarrhée

Cette liste n’inclut pas tous les symptômes possibles.

La plupart des personnes atteintes du COVID-19 présentent des symptômes légers à modérés et guérissent spontanément, sans avoir besoin de soins médicaux. Moins fréquemment, le COVID-19 peut entraîner une pneumonie, d’autres complications graves, une hospitalisation ou la mort.

Si vous avez des symptômes légers à modérés, restez à la maison. Ne sortez de chez vous que pour obtenir des soins médicaux essentiels (ceci inclut le test de dépistage du COVID-19) ou pour obtenir des produits de première nécessité, par exemple pour faire vos courses, si personne ne peut le faire à votre place.

Si vous avez des symptômes

  • Symptômes sévères Vous devriez vous rendre aux urgences ou appeler le 911 immédiatement si vous subissez les symptômes indiqués ci-dessus.
  • Symptômes légers à modérés avec problème de santé sous-jacent : Vous devriez appeler votre professionnel de santé si vous présentez des symptômes et avez plus de 50 ans ou souffrez d’un problème de santé sous-jacent, tel qu’une maladie pulmonaire, l’asthme, une maladie cardiaque ou le cancer. Vous devriez également appeler votre professionnel de santé si vous présentez d’autres symptôme qui ne diminuent pas au bout de trois ou quatre jours.
  • Symptômes légers à modérés sans problème de santé sous-jacent : Restez chez vous autant que possible et ne contactez pas votre professionnel de santé. Pour protéger les membres de votre foyer, maintenez une distance de 6 pieds avec eux, et nettoyez et désinfectez toutes les surfaces fréquemment touchées. Lavez-vous souvent les mains et ne partagez pas les meubles, les couverts ou d’autres objets avec eux.
  • Que faire si vous êtes atteint(e) du COVID-19 (PDF)

Lorsque vous vous sentez mieux

Vous pouvez sortir de chez vous pour des activités essentielles lorsque tous les énoncés suivants sont vrais :

  • Vos symptômes sont apparus il y a au moins sept jours.
  • Vous n’avez jamais eu de fièvre ou vous n’avez pas eu de fièvre au cours des trois derniers jours sans prendre de médicaments réducteurs de la fièvre de type Tylenol® ou ibuprofène.
  • Votre état de santé général s’est amélioré.

Personnes ayant un risque accru de maladie grave

Une maladie grave signifie que la personne atteinte du COVID-19 doit être hospitalisée, a besoin de soins intensifs ou doit utiliser un respirateur artificiel, avec un risque de décès. Les personnes ayant un risque accru de maladie grave doivent surveiller leur santé avec une attention toute particulière.

Chez les adultes, le risque de maladie grave due au COVID-19 augmente avec l’âge, les personnes âgées étant les plus exposées. Par exemple, les personnes dans la cinquantaine sont plus exposées à une maladie grave que celles dans la quarantaine. De même, les sexagénaires ou les septuagénaires sont, en général, plus exposés à une maladie grave que les quinquagénaires.

De plus, des personnes de tout âge présentant les problèmes de santé sous-jacents suivants courent un risque accru de contracter une maladie grave à cause du COVID-19 :

  • cancer
  • maladie rénale chronique
  • BPCO (maladie pulmonaire obstructive chronique)
  • état d’immunodéficience (système immunitaire affaibli) à la suite d’une transplantation d’organe solide
  • obésité (indice de masse corporelle de 30 ou plus)
  • troubles cardiaques, tels que l’insuffisance cardiaque, les maladies des artères coronaires ou les cardiomyopathies
  • drépanocytose
  • tabagisme
  • diabète sucré de type 2

Autres facteurs de risque potentiels

Notre connaissance du COVID-19 continue à évoluer et il se peut que d’autres problèmes de santé augmentent le risque de maladie grave. D’après ce que nous savons à l’heure actuelle, les personnes atteintes des affections suivantes pourraient courir un risque accru de contracter une maladie grave à cause du COVID-19 :

  • asthme (modéré à sévère)
  • maladie cérébrovasculaire (affecte les vaisseaux sanguins et l’apport sanguin au cerveau)
  • fibrose kystique
  • hypertension ou pression artérielle élevée
  • état d’immunodéficience (système immunitaire affaibli) dû à une transplantation de sang ou de moelle osseuse, à des déficiences immunitaires, au VIH, à l’utilisation de corticostéroïdes ou à l’utilisation d’autres médicaments affaiblissant le système immunitaire
  • maladie du foie
  • conditions neurologiques, telles que la démence
  • maladie du foie
  • grossesse
  • fibrose pulmonaire (ayant des tissus pulmonaires endommagés ou cicatrisés)
  • la thalassémie (un type de trouble sanguin)
  • diabète sucré de type 1
  • De plus, les enfants qui sont médicalement complexes, qui présentent des troubles neurologiques, génétiques ou métaboliques, ou qui souffrent d’une cardiopathie congénitale pourraient être plus exposés que les autres enfants à une maladie grave due au COVID-19.

Gestion affective et bien-être émotionnel

La pandémie de COVID-19 a causé du stress, de l'épuisement et de l'anxiété aux New-Yorkais. Alors que vous continuez à protéger votre santé et votre communauté, il est également important de protéger votre santé mentale et de faire attention à votre consommation d'alcool et de substances.

Pendant cette période d'incertitude permanente, nous pouvons tous nous sentir parfois dépassés. Il existe des outils et une assistance disponibles pour vous aider à gérer cette situation.

Conseils pour vous aider au quotidien

  • Apprenez à connaître l'impact que le stress, les traumatismes et le chagrin peuvent avoir sur votre bien-être :
    • Physique : Fatigue, maux de tête, rythme cardiaque rapide et aggravation de problèmes de santé préexistants
    • Émotionnel : Sentiments de tristesse, de désespoir, d'anxiété, de colère et d'irritabilité
    • Mental : Confusion, oubli ou difficulté à se concentrer ou à prendre des décisions
    • Comportemental : Modification du comportement habituel, agitation, attitude querelleuse, changements dans l'alimentation et le sommeil, et consommation de substances
  • Concentrez-vous sur les aspects de la vie que vous pouvez contrôler. Maintenez vos bonnes habitudes, portez une protection du visage et pratiquez la distanciation physique.
  • Restez en contact avec les personnes et les communautés qui vous soutiennent.
  • Souvenez-vous de vos forces et de la façon dont vous avez géré d'autres situations difficiles.
  • Pour parler à un professionnel qualifié qui peut vous fournir un soutien et des références pour des soins, veuillez contacter NYC Well ou Project Hope.

Les ressources ci-dessous peuvent vous aider à atténuer les effets du stress et des traumatismes.

COVID-19 : Garder contact avec les amis et la famille (PDF)

Gérer le stress durant une épidémie de maladie infectieuse (PDF)

Est-ce de l'anxiété, une attaque de panique ou le COVID-19 ? (PDF)

Les événements stressants peuvent affecter la façon dont les personnes consomment des substances.

Elles peuvent utiliser de l'alcool et d'autres substances pour faire face à un traumatisme, un chagrin, une perte de revenu ou l'ennui résultant de la pandémie du COVID-19. Il peut également y avoir un risque plus élevé de surdosage chez les personnes qui consomment des drogues, en particulier celles qui consomment de l'héroïne ou d'autres opioïdes.

Usage moins dangereux de la drogue et de l’alcool pendant une période d’isolement ou de quarantaine (PDF)

COVID-19 :Informations aux consommateurs de drogues (PDF)

Comment recevoir un traitement à domicile pour des troubles liés à la consommation d’opioïdes pendant la pandémie de COVID-19 (PDF)

Discrimination et harcèlement

Si vous faites l’objet de harcèlement en raison de votre race, de votre origine nationale ou d’autres identités, appelez le 311 ou déposez une plainte en ligne.

Ressources suppl.