Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

Une

[ View information about COVID-19 in English ]

Vaccin

Il n'a jamais été aussi facile de se faire vacciner contre le COVID-19 à NYC. Les personnes âgées de de 12 ans et plus peuvent désormais se rendre sur les sites de vaccination dans toute la ville sans rendez-vous. Des services sont disponibles pour les personnes ayant besoin d'aide pour se rendre sur un site ou d'autres accommodements raisonnables.

Une personne entièrement vaccinée est beaucoup moins susceptible de tomber malade ou de propager le virus qui cause le COVID-19. Toute activité est plus sûre lorsque vous êtes vacciné, et dans la plupart des cas, vous n'aurez pas besoin de porter de protection pour le visage ou de rester à 6 pieds des autres.

En savoir plus sur les vaccins contre le COVID-19 et comment vous faire vacciner aujourd'hui.

Pour de plus amples renseignements concernant le vaccin, y compris ses ingrédients et comment il a été développé et prouvé sûr, visitez notre page d'informations Faits sur les vaccins.

Variants/Souches

NYC surveille les souches - des types de variantes qui montrent des différences significatives dans leur fonctionnement - et d'autres variantes qui ont été identifiées et signalées ici.

Les habitants de NYC ont été testés positifs à des variantes préoccupantes du virus qui cause le COVID-19. Ces variantes sont plus transmissibles que d'autres variantes et peuvent provoquer une maladie plus grave.

Des études préliminaires suggèrent que le vaccin contre le COVID-19 protège contre ces variantes. Des études complémentaires sont en cours.

  • Données sur les nouvelles variantes/souches

Alors que de plus en plus de New-Yorkais sont vaccinés, la propagation du COVID-19 ralentit dans la ville de New York et à travers les États-Unis. Vous pouvez faire votre part en vous faisant vacciner.

Dépistage

Quand se faire tester

Tous les New-Yorkais qui n'ont pas été vaccinés doivent passer un test de diagnostic du COVID-19 au besoin (voir ci-dessous), qu'ils présentent ou non des symptômes ou qu'ils aient été testés auparavant. Les New-Yorkais qui ont reçu le vaccin contre le COVID-19 n'ont pas besoin de se faire tester, sauf s'ils présentent des symptômes de COVID-19 ou sont tenus de le faire pour aller travailler, à l'école ou pour une autre raison. Votre statut au regard de l’immigration ne vous sera pas demandé.

Qui doit se faire tester immédiatement

Vous devriez planifier de vous faire tester dès que possible si vous :

Si le résultat du test est négatif, demandez à votre prestataire de soins de santé si vous devriez vous faire tester de nouveau la semaine suivante.

Pour de plus amples renseignements, visitez notre page sur les Tests.

Prévention

La meilleure façon de vous protéger et de protéger votre entourage du COVID-19 est de vous faire vacciner. Si vous êtes vacciné, vous n'aurez peut-être pas besoin de suivre tous les conseils ci-dessous pour rester en sécurité.

Si vous n'êtes pas vacciné, vous pouvez faire votre part pour aider à prévenir la propagation du COVID-19 à NYC en faisant quelques pas chaque jour.

Restez à la maison en cas de maladie ou d'exposition récente au COVID-19

Ne sortez que pour un test de dépistage du COVID-19, des soins médicaux essentiels ou d'autres courses essentielles.

Maintenez la distance physique

Si vous n'êtes pas vacciné, restez à au moins 6 pieds des autres personnes.

Gardez vos mains propres

Lavez-vous souvent les mains avec de l’eau et du savon. Utilisez un désinfectant pour les mains si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon.

Portez une protection pour le visage

Lorsque vous portez une protection pour le visage, vous protégez les personnes autour de vous au cas où vous seriez infecté mais que vous ne le sachiez pas. Une protection pour le visage peut également vous aider à vous protéger contre les infections.

Vous pouvez obtenir une meilleure protection en portant deux masques (un masque en tissu sur un masque jetable), ce qui améliore l'ajustement et ajoute des couches. Si vous présentez un risque plus élevé de contracter une maladie grave due au COVID-19, envisagez d'utiliser un seul masque de qualité supérieure, tel qu'un KN95.

Faites-vous tester

Tous les New-Yorkais qui ne sont pas vaccinés devraient réaliser un test virologique (de diagnostic) du COVID-19, qu’ils présentent des symptômes ou non et qu’ils soient particulièrement à risque ou non.

Éviter les voyages

Si vous n'êtes pas vacciné, voyager vous expose, vous et votre entourage, à un risque de tomber malade et de propager le virus. Si vous devez voyager, planifiez à l'avance en consultant nos conseils et en prenant toutes les précautions recommandées. Vous n'êtes pas obligé de vous mettre en quarantaine après le voyage, mais cela reste recommandé pour la plupart des voyageurs. Certains travailleurs, tels que les travailleurs de la santé, ont des règles plus strictes pour le retour au travail après un voyage.

Pour de plus amples renseignements, visitez notre page Prévention et soins.

Personnes ayant un risque accru de maladie grave

Une maladie grave signifie que la personne atteinte du COVID-19 doit être hospitalisée, à besoin de soins intensifs ou doit utiliser un respirateur artificiel, avec un risque de décès. Les personnes présentant un risque accru de maladie grave doivent surveiller leur santé.

Chez les adultes, le risque de maladie grave due au COVID-19 augmente avec l’âge, les personnes âgées étant les plus exposées. Par exemple, les personnes dans la cinquantaine sont plus exposées à une maladie grave que celles dans la quarantaine. De même, les sexagénaires ou les septuagénaires sont, en général, plus exposés à une maladie grave que les quinquagénaires.

Les inégalités systémiques de longue date sociales et en matière de santé ont fait courir aux personnes de certains groupes raciaux et ethniques (y compris les Noirs, les Latino-Américains et les Autochtones) un risque accru de tomber malade et de mourir à la suite du COVID-19. Des études ont montré que des personnes de certains groupes raciaux et ethniques meurent du COVID-19 à un plus jeune âge. Les personnes de couleur sont souvent plus jeunes lorsqu'elles développent des problèmes de santé chroniques et peuvent être plus susceptibles d'avoir plus d'un problème de santé.

Les adultes de tout âge présentant les problèmes de santé sous-jacents suivants peuvent être plus susceptibles de tomber gravement malades à cause du COVID-19 :

  • cancer
  • maladie rénale chronique
  • maladies pulmonaires chroniques, y compris MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique), asthme (modéré à grave), maladie pulmonaire interstitielle, fibrose kystique et hypertension pulmonaire
  • démence ou autres troubles neurologiques
  • diabète (type 1 ou type 2)
  • syndrome de Down
  • maladies cardiaques, y compris insuffisance cardiaque, maladie coronarienne, cardiomyopathies et hypertension (pression artérielle élevée)
  • infection au VIH
  • état immunodéprimé (système immunitaire affaibli)
  • maladie du foie
  • surpoids ou obésité (indice de masse corporelle de 25 ou plus)
  • grossesse
  • drépanocytose ou thalassémie
  • tabagisme, actuel ou ancien
  • greffe d'organe solide ou de cellules souches du sang
  • accident vasculaire cérébral ou maladie cérébrovasculaire, qui affecte le flux sanguin vers le cerveau
  • troubles liés à l'utilisation de substances (comme l'alcool ou la drogue)

Notre connaissance du COVID-19 continue à évoluer et il se peut que d’autres problèmes de santé augmentent le risque de maladie grave. Si vous avez l'un des problèmes de santé sous-jacents ci-dessus ou si vous avez 65 ans ou plus, envisagez de rester à la maison pour vous protéger. Travaillez à domicile si vous le pouvez, évitez les foules et les rassemblements, et veillez à pratiquer la distanciation physique et à prendre d'autres précautions si vous sortez.

Pour les enfants

Les enfants souffrant de troubles médicaux sous-jacents courent également un risque accru de maladie grave par rapport aux autres enfants. Il existe actuellement des preuves limitées sur les conditions spécifiques pouvant entraîner un risque accru pour les enfants. Les preuves actuelles suggèrent que les enfants atteints des conditions suivantes peuvent être exposés à un risque accru de maladie grave due au COVID-19 :

  • asthme ou autres affections pulmonaires chroniques
  • cardiopathie congénitale (depuis la naissance)
  • diabète
  • conditions génétiques
  • immunosuppression
  • complexité médicale
  • conditions métaboliques
  • affections neurologiques
  • obésité
  • drépanocytose

CDC : Personnes qui présentent un risque accru de maladie grave

Personnes enceintes

D'après ce que nous savons à l'heure actuelle, les personnes enceintes courent un risque plus élevé de contracter une maladie grave due au COVID-19 que les personnes non enceintes. Les personnes enceintes atteintes de COVID-19 peuvent également présenter un risque plus élevé d'accouchement prématuré et d'autres issues défavorables de la grossesse. Il y a eu quelques rapports de bébés qui peuvent avoir été infectés avant la naissance, mais cela semble être rare.

Ne sautez pas vos consultations de soins de santé pendant ou après la grossesse. Si vous êtes malade ou résentez des symptômes de COVID-19 pendant le travail, contactez votre maternité avant votre arrivée.

Vaccins

Les vaccins contre le COVID-19 n'ont pas été testés sur des personnes enceintes ou allaitantes, mais les experts pensent qu'ils devraient être tout aussi sûrs pour ces groupes que pour les autres.

Si vous êtes enceinte ou allaitez et avez 12 ans ou plus, vous pouvez choisir de recevoir le vaccin. Si vous avez des questions sur votre situation et sur l'opportunité de vous faire vacciner, parlez-en à votre prestataire de soins de santé. Si vous êtes enceinte et que vous développez de la fièvre après avoir été vaccinée, vous devez prendre de l'acétaminophène, comme le Tylenol®.

Si vous envisagez une grossesse et êtes éligible pour être vaccinée, la vaccination est recommandée.

Allaitement

L’allaitement est encore plus important pendant une pandémie. Les nourrissons et les enfants sont les plus à risque en cas d'urgence, lorsque les préparations pour nourrissons et les aliments pour nourrissons sont limités.

Les personnes atteintes du COVID-19 ou présentant des symptômes de COVID-19 peuvent allaiter si elles prennent des précautions pour éviter de transmettre le virus à leur nourrisson.

Pour de plus amples renseignements, visitez notre page Grossesse.

Symptômes, Soins

Les symptômes peuvent apparaître de deux à 14 jours après avoir été exposé au virus. Les personnes présentant les symptômes suivants peuvent avoir le COVID-19 :

  • Fièvre ou frissons
  • Toux
  • Essoufflement ou difficulté à respirer
  • Fatigue
  • Maux musculaires ou courbatures
  • Maux de tête
  • perte récente du goût ou de l’odorat
  • Maux de gorge
  • Nez bouché ou qui coule
  • Nausées ou vomissements
  • Diarrhée

Les personnes atteintes du COVID-19 ont signalé des symptômes très variés, allant de légers à graves. Certaines personnes n’ont aucun symptôme.

Si vous avez été testé positif et que vous n'êtes pas assez malade pour être hospitalisé, un traitement par anticorps monoclonal contre le COVID-19 pourrait vous aider à réduire les symptômes et à éviter un déplacement à l'hôpital.

Quand demander de l'aide

Appelez votre professionnel de santé si vous présentez des symptômes, en particulier si vous êtes une personne âgée, si vous êtes enceinte ou si vous avez un problème de santé qui vous expose à un risque accru de maladie grave.

Si vous avez besoin de soins médicaux, appelez le 311. Vous pouvez vous faire soigner à NYC, quelle que soit votre situation au regard de l’immigration ou votre capacité de paiement.

Rendez-vous aux urgences ou appelez le 911 immédiatement en cas de :

  • Difficultés à respirer
  • Douleurs persistantes ou sensation de pression dans la poitrine ou l’abdomen
  • Apparition de confusion ou incapacité à rester éveillé
  • Lèvres ou visage bleuâtres
  • Difficulté à parler
  • Relâchement soudain du visage
  • Sensation d’engourdissement dans le visage, le bras ou la jambe
  • Convulsions
  • Toute douleur soudaine et intense
  • Saignements incontrôlés
  • Diarrhées ou vomissements importants et persistants

Ce n'est pas une liste complète. Si vous craignez une urgence médicale,contactez immédiatement votre prestataire ou appelez le 911.

Pour de plus amples renseignements, visitez notre page Symptômes et soins.

Santé mentale

La pandémie de COVID-19 a causé du stress, de l'épuisement et de l'anxiété aux New-Yorkais. Alors que vous continuez à protéger votre santé et votre communauté, il est également important de protéger votre santé mentale et de faire attention à votre consommation d'alcool et de substances.

Il existe des outils et une assistance disponibles pour vous aider à gérer cette situation.

Conseils pour vous aider au quotidien

  • Apprenez à connaître l'impact que le stress, les traumatismes et le chagrin peuvent avoir sur votre bien-être :
    • Physique : Fatigue, maux de tête, rythme cardiaque rapide et aggravation de problèmes de santé préexistants
    • Émotionnel : Sentiments de tristesse, de désespoir, d'anxiété, de colère et d'irritabilité
    • Mental : Confusion, oubli ou difficulté à se concentrer ou à prendre des décisions
    • Comportemental : Modification du comportement habituel, agitation, attitude querelleuse, changements dans l'alimentation et le sommeil, et consommation de substances
  • Concentrez-vous sur les aspects de la vie que vous pouvez contrôler. Maintenez vos bonnes habitudes, portez une protection du visage et pratiquez la distanciation physique.
  • Restez en contact avec les personnes et les communautés qui vous soutiennent.
  • Souvenez-vous de vos forces et de la façon dont vous avez géré d'autres situations difficiles.

Pour parler à un professionnel qualifié qui peut vous fournir un soutien et des références pour des soins, veuillez contacter NYC Well ou NY Project Hope.

Pour de plus amples renseignements, visitez notre page Santé mentale et toxicomanie.